Track 7

Track 7

7.1. Déterminants sociaux et nutrition pendant la grossesse : Une évaluation du statut nutritionnel de femmes enceintes pauvres en situation de minorité linguistique francophone.
Marlène Goulet (1), Bénédicte Fontaine-Bisson (2), Alexandre Dumas (1), Anne-Sophie Therrien (1), Inès Auclair Mangliar* (2)
(1) Faculty of Medicine, University of Ottawa, Ottawa, ON
(2) The Ottawa Hospital Research Institute, Ottawa, ON.

Introduction: La grossesse est une période décisive durant laquelle la nutrition peut avoir un impact majeur et durable sur la santé de la mère et celle de son fœtus. Les femmes de classes socioéconomiquement défavorisées (SÉD) sont plus à risque de malnutrition, d’autant plus en situation de minorité linguistique, car les services et les ressources francophones peuvent être moins accessibles. Objectifs: Décrire le contexte social, économique et linguistique qui oriente les pratiques alimentaires et le statut nutritionnel des femmes SÉD vivant à Ottawa, grâce à une approche interdisciplinaire (science de la nutrition et sociologie). Méthodes: Un devis de recherche mixte imbriqué sera utilisé. Le volet quantitatif comprend des rappels alimentaires (logiciel R24W), afin d’estimer le statut nutritionnel, 8 questionnaires sur les conditions d’existences et les facteurs associés au contexte nutritionnel (logiciel REDCap) et des données biologiques, de par l’accès au dossier médical et un échantillon de cheveux (base volontaire), afin de mesurer des marqueurs de stress, tel que le cortisol. Une entrevue semi-dirigée fournira les données qualitatives nécessaires à l’étude des dimensions subjectives de la vulnérabilité, ainsi que d’explorer certains déterminants sociaux pas abordés dans les questionnaires. La collecte de données s’étalera sur quatre rencontres virtuelles (par Zoom) en 2 semaines, entre le 2e et 3e trimestre de grossesse. Résultats: La période de recrutement est présentement en cours. Jusqu’à présent, un total de 3 participantes a été recruté. Les résultats attendus incluent la présence de carences nutritionnelles et de facteurs de vulnérabilité. Conclusion: Dans une perspective de réduction des inégalités sociales de santé, ce projet permettra de documenter le contexte des participantes, afin de « mieux comprendre pour mieux intervenir » sur le plan des politiques, programmes et interventions en santé périnatale.

Mots Clés: Déterminants sociaux, santé périnatale, statut nutritionnel, nutrition, pauvreté.

7.2. Étude de la coordination tronc-bassin lors de la marche sur place chez de jeunes adultes.
Andrew Yacoub (1)*, Nicole Paquet (2)
(1) École Interdisciplinaire des Sciences de la Santé, Université d’Ottawa. Ottawa, ON.
(2) École des Sciences de la Réadaptation, Université d’Ottawa. Ottawa, ON.

Les mouvements du tronc et du bassin sont coordonnés de façon à permettre des mouvements harmonieux du corps et une progression efficace vers l’avant pendant la marche. Toutefois, nous ne savons pas si une telle coordination existe lorsque le corps ne progresse pas vers l’avant – durant la marche sur place. Nos questions sont : la marche sur place est-elle associée à des mouvements du tronc et du bassin et si oui, quels sont-ils ? Les données de six participants âgés de 21 à 24 ans ont été analysées. Chaque participant a exécuté quatre essais de marche sur place pendant 50 pas, à un rythme confortable avec les yeux bandés. Un système d’analyse du mouvement en 3-D à huit caméras (Vicon™) avec des marqueurs installés sur les épaules (acromions) et le bassin (épines iliaques postérieures) des participants a été utilisé pour enregistrer les données cinématiques en X, Y et Z. L’amplitude moyenne de rotation horizontale des épaules et du bassin à chaque pas a été calculée. Les résultats ont montré que les rotations de l’épaule et du bassin sont en phase et que les rotations du bassin sont de moins grande amplitude que ceux de l’épaule. La proportion de rotation bassin/épaule était en moyenne de 0.73 (É.T. = 0.13). Ces nouvelles connaissances permettront de caractériser les patrons de mouvement anormaux chez des personnes ayant une condition neurologique, par exemple la maladie de Parkinson.

Mots Clés: Contrôle moteur; coordination; patron de mouvement; marche sur place; cinématiques.

7.3. Effets d’une exposition chronique au BPA sur la différenciation et le métabolisme de cellules musculaires.
Arlette A. Kasongo*(1, 2, 3), Manel Belhadji (1, 4), Céline Aguer (1,3)
(1)Institut de Savoir Montfort, Ottawa
(2) Programme sous-gradué de médecine moléculaire et translationnelle
(3) Département de biochimie, microbiologie et immunologie, Faculté de médecine, Université d’Ottawa
(4) Département de biologie, Faculté des sciences, Université d’Ottawa.

Introduction: Bien que le bisphénol A (BPA) soit utilisé dans la production des plastiques dures et transparents, plusieurs études ont démontré que ce dernier pourrait être impliqué dans le développement de certaines maladies comme le diabète de type 2 (DT2). Objectif : Étant donné que les muscles squelettiques sont les sites principaux d’absorption et de stockage du glucose en réponse à l’insuline, l’objectif de cette recherche était d’investiguer les effets du BPA sur la différenciation et le métabolisme énergétique de cellules musculaires. Méthodes: Des cellules musculaires des rats L6 ont été exposées à différentes concentrations de BPA (1-10000nM) pour une période de 7 jours. La viabilité cellulaire a été déterminée par la mesure de LDH dans le milieu de culture et l’expression de différents marqueurs de différenciation (troponine T, myh3,) et du stress oxydative (Gpx1, Sod2…) a été mesurée par western blots. L’effet du BPA sur la sensibilité à l’insuline est examiné par la mesure de l’expression des protéines de la voie de l’insuline (Akt, p-Akt, GSK3, p-Gsk3) suite à une stimulation aiguë à l’insuline. Résultats: Les résultats montrent qu’une exposition chronique au BPA (1-10000nM) tout au long de la différenciation n’affectent pas la viabilité cellulaire. Cependant une diminution de l’expression de marqueur de différenciation et une augmentation de marqueur du stress oxydative sont observées avec une augmentation des concentrations de BPA. L’expression des protéines de la voie de l’insuline diminue également avec une augmentation des concentrations de BPA. Conclusions: Ces résultats suggèrent que le BPA diminue la différenciation des cellules musculaires tout en causant le stresse oxydative et en altérant la sensibilité à l’insuline des cellules musculaires. Les expériences en cours nous permettront de déterminer si une exposition chronique au BPA altère l’entrée et le stockage du glucose dans les cellules musculaires.

Mots Clés: Bisphenol A, muscle squéletique, métabolisme énergétique et diabètes.

7.4.Hypoxie et corps cétonique chez l’humain
Parnian Hosseinpour*, Jasdeep Kaur, Frédérique Tesson
(1)(1) École des sciences de l’activité physique, Faculté des sciences de la santé, Université d’Ottawa.
(2) Institut du savoir Montfort, Hôpital Montfort, Ottawa.

Contexte : L’apnée du sommeil, les maladies pulmonaires obstructives chroniques et l’exposition à l’altitude ont comme conséquence potentielle commune l’hypoxie, soit la réduction d’oxygène aux tissus. L’hypoxie augmente les concentrations plasmatiques d’acides gras libres. Ces acides gras libres sont destinés à l’entreposage ou à l’utilisation à titre de carburant énergétique, entraînant la formation de corps cétoniques, des molécules aux propriétés anti-inflammatoires et insulino-sensibilisantes. Nos travaux ont démontré que l’hypoxie ne semble pas affecter l’utilisation des lipides comme carburant. Toutefois, à notre connaissance, l’effet de l’hypoxie sur la production de corps cétoniques demeure inconnu. Objectif : Déterminer les effets de l’hypoxie aiguë, intermittente et continue, sur les concentrations plasmatiques du corps cétonique ß-hydroxybutyrate (ßHB). Méthodes: Les concentrations de ßHB ont été mesurées dans 2 différentes études randomisées au devis chassé-croisé. Dans la première étude, 14 hommes en santé furent exposés, à la suite d’un repas isocalorique, à 6 heures de normoxie ou d’hypoxie intermittente. Dans la seconde étude, 10 hommes sains et à jeun furent exposés à 6 heures de normoxie ou d’hypoxie continue (FiO2 = 0.12). Résultats: Dans la première étude, effectuée à la suite d’un repas riche en lipides, le ßHB a augmenté significativement de 29% au terme des 360 minutes en hypoxie intermittente (p = 0.014). Dans la deuxième étude, effectuée à jeun, les concentrations de ßHB ont augmentées significativement de 73% au terme des 360 minutes sous hypoxie continue (p = 0.012). En réunissant ces deux études, les données suggèrent que l’hypoxie mène à une augmentation accrue de ßHB (+36% après 6 heures, p < 0.05), indépendamment du type d’hypoxie et de l’état pré- ou postprandial. Conclusion: Une exposition aiguë de 6 heures d’hypoxie augmente significativement la concentration de ßHB. Des études supplémentaires seront nécessaires afin d’approfondir les rôles métaboliques du ßHB en situation d’hypoxie.

Mots Clés: Acides gras, corps cétoniques, ß-hydroxybutyrate, hypoxie, apnée du sommeil.

7.5. “I was scared on my own. What will I face there?”: Documenting the experiences of Syrian refugee women accessing sexual and reproductive health services in Ottawa, Canada.
Laura Crich BScN, RN, MSc (c) (1) Angel M. Foster, DPhil, MD, AM (1)
(1)Faculty of Health Sciences, University of Ottawa, Ottawa, ON

Introduction: The Syrian civil war has displaced more than 11 million people. Since 2015 Canada has welcomed 40,081 Syrian refugees. Ottawa, the nation’s capital has a long legacy of supporting refugees, and were able to accept 1,112 Syrian refugees. The research on Syrian refugees in Canada has mainly focused on their immediate health needs, communicable diseases, and chronic illnesses. Objectives: We aimed to explore the experiences of and potential barriers for Syrian refugee women accessing sexual and reproductive health (SRH) services in Ottawa. Methods: We conducted in-depth interviews with 17 Syrian refugee women and 12 key informants. The key informants included physicians, nurse practitioners, registered nurses, a midwife, a resettlement worker, and other community leaders. We managed our data using ATLAS.ti and performed content and thematic analysis using inductive and deductive techniques. Results: Overall, participants stated they were satisfied with their SRH care in Ottawa. When accessing SRH services our participants identified strong preferences around characteristics of their providers, most importantly having a female provider. Adjusting to different societal norms during the perinatal period as a newcomer posed many challenges for participants accessing maternal health care. Participants struggled with contraception counselling that was often not culturally informed and did not meet Syrian women at their baseline level of knowledge. Facilitators identified by participants were living in a neighbourhood with other Syrian refugees and access to Arabic speaking female health care providers. Key informants expressed a need for more access to cultural competency/humility training and interpretation services. Conclusions: Syrian refugee women face specific challenges when accessing SRH services in Ottawa; these challenges are intertwined with being a newcomer and the vulnerabilities associated with accessing and receiving SRH care. Identifying ways to increase the pool of Arabic speaking female providers and interpreters and supporting the development of culturally- and linguistically-tailored SRH educational information appears warranted.

Keyword: Refugee health, maternal health, contraception, sexual and reproductive health, newcomer.​

7.6. Investigating the Influence of Proprioceptive Training on Visuomotor Adaptation.
Amelia Decarie (1), Erin K. Cressman (1)
(1) Faculty of Health Sciences – School of Human Kinetics, University of Ottawa

As our environment changes, we must adapt our movements in order to continue to interact with our surroundings in a meaningful manner. In the laboratory, motor adaptation has been shown to arise when the visual environment has been distorted, such that the seen position of one’s hand no longer corresponds with their actual felt hand position in space (i.e., visuomotor adaptation) [1]. Felt hand position (i.e., proprioception) has been implicated in visuomotor adaptation. Here, we investigated if proprioceptive training (PT) benefits visuomotor adaptation. 72 participants were divided equally into 3 groups: Proprioceptive training with feedback (PTWF), Proprioceptive training no feedback (PTNF), and Control (CTRL). The PTWF and PTNF groups completed PT, which consisted of a hand positioning task. Specifically, their hand was passively moved to an unknown reference location and they had to indicate if the position of their hand was located to the left or to the right of their body midline [2]. Only the PTWF group received verbal feedback with respect to accuracy on the middle 60% of trials [3]. The CTRL group did not complete PT and instead sat quietly during this time. Following PT or time delay, all three groups reached with a rotated cursor. Preliminary results show that the PTWF group improved their proprioceptive acuity following PT. They also adapted their reaches faster when first introduced to the rotated cursor compared to the PTNF group, indicating that PT benefits visuomotor adaptation. These findings are important to consider when designing rehabilitation programs for individuals post-stroke, who demonstrate deficits in proprioceptive acuity and motor adaptation. PT may lead to improvements in proprioception in these patients, and hence lead to motor adaptation benefits.

Keyword: Visuomotor adaptation, proprioception, proprioceptive training.

7.7. The effects of pubertal antibiotic and probiotic treatments on the enduring effects of lipopolysaccharide-induced anxiety-like behaviors in male and female mice.
Ahmed Abderaouf Bouteldja (1), Kevin Smith (1), Nafissa Ismail, PhD (1,2,3)
(1)NISE Laboratory, School of Psychology, University of Ottawa, Ottawa, Ontario, Canada.
(2)University of Ottawa Brain and Mind Research Institute, Ottawa, Ontario, Canada
(3)LIFE Research Institute, Ottawa, Ontario, Canada

Puberty is a period of heightened sensitivity to external stressors and infections, resulting in an increased vulnerability to psychological disorders. The gut microbiome consists of a trillion bacterial microorganisms that play a crucial role in brain development. However, the effect of gut microbiome alterations during pubertal development on mental health remains elusive. The current study examines the effects of antibiotics and probiotics on LPS-induced anxiety-like behavior in mice. At five weeks of age, 240 male and female mice were subjected to either a broad-spectrum antibiotic cocktail or water, and probiotics or a placebo. Mice were treated with LPS or saline at six weeks of age. At ten weeks of age, anxiety-like behaviors were examined. Our results showed that antibiotics-induced gut dysbiosis leads to increased anxiety-like behaviors. Our results also showed that LPS increases anxiety-like behavior in mice, but not when the antibiotics are administered concurrently. We found that the probiotics blocked LPS-induced and antibiotics-induced anxiety-like behavior, but not when the LPS and antibiotics are administered concurrently. Finally, sex-specific differences revealed that male mice exhibit lower anxiety-like behavior compared to female mice. In conclusion, our findings expand our knowledge of the impact of stress, gut dysbiosis and probiotics on mental disorders during a critical period development.

Keyword: Adolescence; Inflammation; Gut Brain Axis; Immune System; Lipopolysaccharide.

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close